10 choses que tout nouveau propriétaire devrait savoir

Avec l’achat d’une propriété viennent une foule de nouvelles obligations, de nouvelles responsabilités… et de nouvelles factures! Voici 10 choses que les nouveaux propriétaires doivent savoir pour éviter les mauvaises surprises.

1. Choisir une maison à la hauteur de son budget

Quand Isabelle Préville et son conjoint ont acheté leur maison en avril dernier, leur institution financière était prête à leur accorder une hypothèque de 400 000 $. Un montant bien au-dessus de leur capacité, dit-elle. « Les banques ne tiennent pas compte des autres dépenses, des imprévus et des frais liés aux enfants, par exemple », explique Joey Allard, agent immobilier. Il faut donc établir un budget réaliste selon sa situation particulière et acheter à la hauteur de ses moyens.

2. Connaître ses nouveaux coûts d’occupation

« Tout est toujours plus cher qu’on le pense ! », fait valoir Joey Allard. Des comptes de taxes seront dorénavant à payer, mais toutes les factures (électricité, assurances, déneigement, etc.) seront très probablement plus salées que lorsqu’on était locataire.

3. Prévoir les frais liés au déménagement

Frais de notaire, transferts de comptes, peinture, nouveaux stores, tondeuse, râteau… Joey Allard recommande de prévoir de 2 000 à 3000 $ en plus du montant pour la taxe de bienvenue pour emménager sans soucis.

4. Bien inspecter la propriété

Payer entre 150 $ et 500 $ pour engager un inspecteur en bâtiment certifié et bien référé peut prévenir de coûteuses surprises. Mme Préville était aussi accompagnée de son père, expérimenté en la matière.

5. Suivre les recommandations du rapport

Bien des gens ne suivent pas les recommandations émises dans leur rapport d’inspection une fois la transaction terminée, fait valoir M. Allard. Celles-ci peuvent cependant éviter bien des soucis. Un simple calfeutrage des fenêtres peut par exemple éviter une infiltration d’eau majeure.

6. Faire connaissance avec sa maison

Connaître l’emplacement et le fonctionnement de l’entrée d’eau, du panneau électrique, des détecteurs de fumée et autre équipement du genre dès le jour 1 évitera bien des désagréments en cas d’urgence.

7. S’informer des règlements de copropriété et de la municipalité

Connaître les règles concernant les lieux communs, les animaux et tous les interdits permet de faire un choix de condo éclairé. Certaines villes ont aussi des règlements spécifiques (feux, bruits, entreposage de véhicule motorisé, etc.) Les connaître évitera toute mésentente avec la Ville et les voisins.

8. Choisir une assurance appropriée

S’assurer que la couverture d’assurance sera appropriée en cas de pépin. « Si vous avez un condo au 15e étage et qu’une fuite dans votre réservoir d’eau chaude fait des dégâts jusqu’au premier étage, votre couverture responsabilité civile sera-t-elle suffisante ? », questionne à titre d’exemple l’agent immobilier.

9. Économiser pour les imprévus

Mettre de l’argent de côté pour parer aux imprévus évitera de s’endetter. L’agent immobilier recommande aussi de prévoir 5% d’investissement par année sur une maison. « C’est en moyenne ce qu’il faut dépenser pour conserver la valeur d’une propriété au fil des ans », explique-t-il.

10. S’informer sur ses droits et responsabilités

Joey Allard recommande enfin de faire des recherches exhaustives et de lire tous les documents avant de signer quoi que ce soit chez le notaire. Si certains aspects du processus dépassent nos compétences, il est important de s’entourer d’experts de confiance.

Les frais oubliés

Déménager coûte souvent plus cher qu’on le pense. Plusieurs frais souvent oubliés ne sont pourtant pas à négliger :

  • Taxe de Bienvenue
  • Frais de notaire
  • Certificat de localisation
  • Frais de condos
  • Assurances
  • Frais d’inspection
  • Changements d’adresse
  • Branchements (internet, électricité, téléphone, etc.)
  • Rénovations de départ (peinture, stores, luminaire de base)

Source Média: Les Affaires par Catherine Girouard